Perlimpinpinologie, humour et philosophie

Humour, littérature, science, poésie, philosophie... Petits textes de perlimpinpinologie, domaine d'étude imaginaire se trouvant à l'intersection de tas de choses. Auteur Michel DALMAZZO.

17 avril 2013

Sans vouloir vous froissier

Au simple vu du vocabulaire, on peut affirmer qu'aimer son prochain, ou sa prochaine, n'est pas la plus importante, sinon la plus variée, de nos occupations.
Massacrer vient bien avant. 
Pour preuve, voici les principales méthodes de le faire.
Histoire d'aider les poètes, je les ai classées par sonorités, comme le ferait un dictionnaire de rimes.

  • détruire, réduire, occire, estourbir, anéantir, aplatir, démolir, ensevelir, refroidir,
  • poignarder, trucider, larder, liquider, lapider, dilapider, invalider, 
  • tuerétouffer, biffer
  • égorger,
  • flinguer,
  • lyncher, faucher, sécher, écorcher, embrocher,
  • supplicier, scier, crucifier, sacrifier, asphyxier, radier, oublier,
  • étrangler, empaler, immoler, démanteler, écarteler, juguler, brûler, annihiler, piler, annuler, violer, 
  • supprimer, abîmer, décimer,
  • assassiner, empoisonner, éliminer, exterminer, suriner, canonner, échiner, saigner,
  • étriper, extirper, écharper, dissiper,
  • disloquer, matraquer, 
  • dévorer, ignorer, torturer, massacrer, désintégrer, éventrer, effondrer, enterrer, 
  • casser, fracasser, concasser, terrasser, dépecer, effacer, exécuter, buter, électrocuter, décapiter, arrêter, dévaster,
  • tuer,
  • crever, achever,
  • écrabouiller, fusiller, mitrailler, bousiller, étriller, broyer, noyer, nettoyer, foudroyer, 
  • briser, écraser, pulvériser, atomiser, décomposer, carboniser, épuiser, embraser, gazer,
  • pendre, pourfendre, descendre, étendre, 
  • dissoudre, rompre, 
  • battre, abattre, fondre, éteindre

Sans compter tous ces verbes qui n'ont pas résisté au progrès technique..
En voici quelques uns, parmi les plus jolis, qui datent de l'époque de la chevalerie et des troubadours. 
Cette fois-ci, je les ai rangés par ordre alphabétique pour faire plaisir aux sociologues. Les équivalents modernes cités entre parenthèses sont forcément approximatifs. 

  • acorcier (raccourcir, abréger), acorer (percer, arracher le cœur), afoler (blesser, tuer), afonder (enfoncer, couler, abattre), amorter (tuer), anienter (anéantir) 
  • chapler (frapper durement), chaploiier (frapper durement, combattre, massacrer), chapuisier (taillader avec un couteau), confondre (tuer, bouleverser), 
  • decoler (décapiter), decoper (décapiter), deferir (frapper, faire périr), defroissier (briser, mettre en pièces), demincier (couper en petits morceaux), dequasser (mettre en pièces), desorler (mettre en pièces) , detrenchier (tailler en pièces), devïer (mourir, tuer), 
  • embarrer (enfoncer, défoncer, cabosser, fendre), 
  • encendrer (réduire en cendres), enerber (empoisonner avec des plantes), entoschier (empoisonner), esboeler (éventrer), eschanteler (briser, mettre en pièces), eschefler (écarteler), esclicier (mettre en pièces, faire voler en éclats), esgruner (broyer, écraser), espëer (percer d'un coup d'épée), esclicier (écarteler),essilier (exiler, détruire, ravager),
  • froissier (rompre, briser, éventrer), 
  • nasteler (faire voler en éclats), 
  • peçoiier (briser, mettre en pièces), peciier (briser, mettre en pièces), pelicier (écorcher, arracher la peau, voler, dépouiller)

Ah! J'ai pour l'un de ces verbes, le verbe "froissier", une tendresse particulière. 
Probablement, parce qu’il vient du mot "froissure", lequel désignait autrefois les viscères. 
A chacun ses bons mots.
Non?

© M.DALMAZZO


Posté par MichelDalmazzo à 20:04 - Des mots - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

    Je ne vois pas dans ta liste de pré rouge (sang), le délicieux "homicider"....
    Posté par Fomahault, 18 avril 2013 à 11:03
  • Ah, Fomahault, je dois reconnaître que "homicider" a toutes les qualités du beau mot évidence, généricité, poésie, ... sauf.... qu'il n'a pas encore été homologué par l'Académie!
    Celle-ci m'observe trop pour que je me permette de telles libertés, mais le monde progresse et je suis sûr que l'Homme (j'ai hésité à mettre une majuscule) fera ici, comme ailleurs, de belles inventions..
    Posté par MichelDALMAZZO, 18 avril 2013 à 15:17
  • sans vouloir te froisser

    il a pourtant roulé sa bosse le brave "homicider", même s'il a un peu vieilli... L'Académie est une vieillarde sans mémoire.


    Dictionnaire de L'Académie française 6e édition (1835)
    • HOMICIDER v. a. Tuer, commettre un homicide sur quelqu' un. Il est vieux.


    « Comme après le coup fait vous étiez évadé, On n'accusait que moi d'avoir homicidé ». [Corneille Th. Le galant doublé]

    heureusement Google a de la mémoire pour nous !
    Posté par fomahault, 19 avril 2013 à 19:47
  • Tu as raison, Fomahault! Je vais changer de dictionnaire (et me mettre à l'informatique! )
    Posté par MichelDalmazzo, 20 avril 2013 à 08:30
  • Une fois froissié

    Oui, une fois que l'on a été perçoié et détranchié, que se passe-t-il.
    "Il n'a mestié de mire", nous dit par euphémisme l'auteur de lal Mort le roi Arthu, ce qui, signifie il n'a plus besoin de médecin.
    Bel euphémisme, non?
    Posté par Nicole Giroud, 25 avril 2013 à 13:28
  • Oui, Nicole, un bel euphémisme.. et tu le dis si bien! Merci..
    Ceci dit, à cette époque, s'en remettre au médecin, c'était déjà mettre un pied dans la tombe..
    Posté par MichelDALMAZZO, 25 avril 2013 à 15:53

Poster un commentaire