Perlimpinpinologie, humour et philosophie

Humour, littérature, science, poésie, philosophie... Petits textes de perlimpinpinologie, domaine d'étude imaginaire se trouvant à l'intersection de tas de choses. Auteur Michel DALMAZZO.

07 mars 2016

Le tableau noir

          Madame la professeure de dessin, Mon fils, Michel, a fait une grosse bêtise hier. Je ne cherche pas à la minimiser. Je viens simplement vous demander de revoir sa punition: "Recopier 200 fois la phrase: je ne dois pas peindre en vert le tableau noir " Sur le fond, vous avez raison !  Le tableau noir peint par Michel avait été acquis dans un objectif précis. Selon toute vraisemblance, il donnait satisfaction. Personne, pas même le créateur de l’objet, ne peut... [Lire la suite]
Posté par MichelDalmazzo à 15:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 octobre 2015

l'art et la technique

  Qui connait le docteur Charles-Auguste Chevreuse?Il a pourtant écrit de bien belles choses. Citons "l'Histoire médicale de la fièvre typhoïde qui a régné épidémiquement à Savigny, Vosges, depuis le 23 octobre 1854".Oui, bigre!Ou encore: "Des Principales Causes du mal physique et moral qui mine notre société, et des principaux moyens d'y remédier".Oui, ça laisse songeur!Mais ce dont je veux vous parler, c'est sa remarquable "lettre adressée aux instituteurs", en 1854, qui complète ses non moins... [Lire la suite]
Posté par MichelDalmazzo à 11:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 octobre 2015

L'arbre

Il y a longtemps, un contrat a été signé entre l'arbre et la feuille. De nombreux avenants ont été négociés depuis, mais le principe n'a jamais été remis en cause: la feuille a besoin de sève et l'arbre de soleil. Sève contre soleil, chacun attend de l'autre au moins autant que ce qu'il lui donne. Chez les banquiers, on appelle ça un marché gagnant-gagnant.  Malheureusement, il se trouve qu'en automne, dans certaines régions, le soleil décline, il fait de plus en plus froid et les besoins de la feuille se font plus... [Lire la suite]
Posté par MichelDalmazzo à 16:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 juillet 2015

Connais-toi toi-même

  Bien sûr, vous connaissez cette citation: "connais-toi toi-même".Elle est de Socrate, un barbu d'il y a deux-mille-cinq-cents ans que l'on considère comme l'inventeur de la philosophie.À l'origine, la phrase était gravée sur le seuil du Temple de Delphes (là où la Pythie - la Madame-Soleil de l'époque - avait installé son cabinet de consultation) mais, les droits d'auteur n'étant pas ce qu'ils sont aujourd'hui, Socrate l'a ouvertement plagiée.Et bien, si vous voulez mon avis, il aurait mieux fait de penser à autre chose! ... [Lire la suite]
Posté par MichelDalmazzo à 15:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 juin 2015

Naissance

Il faut avoir une bonne dose d'inconscience pour disserter sur l'âme. A part les militaires et les musiciens (qui parlent d’autre chose), ou les poètes et quelques illuminés (qui ne savent pas de quoi ils parlent), plus personne ne s'y risque. Petit à petit, le mot s’ankylose et se désuétise, et, dans quelques années, une moitié de la littérature romantique sera incompréhensible. L'autre est déjà si triste…  Ah, sapristi ! Moi qui vous cause, j’ai vécu une expérience qu’il me serait bien impossible d’expliquer sans... [Lire la suite]
Posté par MichelDalmazzo à 13:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 juin 2015

Un plan çon

Ne confondez pas planton, plancton et plançon.   Le planton est un humain planté à proximité d'un haut personnage, gradé, ministre, président de la république, dirigeant de multi-nationale, parfois même vedette de variété... C'est le plus souvent un homme jeune, car le travail est pénible. Il faut rester debout longtemps et faire preuve de patience. S'il n'y avait cela, on prendrait des femmes (et on pourrait dire plantonne), car les femmes sont plus souriantes que les hommes et n'ont aucun problème de prostate. Le... [Lire la suite]
Posté par MichelDalmazzo à 20:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 mai 2015

Attendre ?

Attendre? Il n’y a rien de plus sensé qu’attendre. C’est même un des comportements les plus sensés qui soit. On n’attend jamais bêtement. C’est le résultat d’une démarche plus ou moins appliquée, plus ou moins consciente, mais incontestablement rationnelle : il a fallu anticiper, imaginer, penser que quelque chose ou quelqu’un va arriver, en évaluer les conditions, suffisamment pour y croire, envisager les hypothèses, calculer les conséquences si on rate tout ou partie de l’événement, si on le subit, si on l’ignore,... [Lire la suite]
Posté par MichelDalmazzo à 15:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 avril 2015

Un peu de bon sens

Le monde est compliqué, c'est peu de le dire. Si on en croit les experts les plus optimistes, nous allons droit vers la disparition pure et simple de ce que nous avons de plus cher (c'est à dire nous-mêmes). Le seul espoir qui nous reste serait de faire nos bagages et de changer de planète. Il est temps de calmer les esprits. Un peu de bon sens vaut mieux que corde à nœuds, et relisons Descartes, notre père à tous en matière de méthode : il faut commencer par identifier les problèmes qui se posent à l'humanité.... [Lire la suite]
Posté par MichelDalmazzo à 19:36 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 avril 2015

Exister

Pour exister, il suffit d'un rien. Evidemment, pas n’importe quel rien, pas le rien vide, celui qu’on appelle le néant. Celui-là personne ne sait où il se trouve, personne ne sait ce que c'est, à part l’idée qu’on n'arrive pas à s'en faire - d'ailleurs, rien ne prouve qu'il existe. Alors que le vrai rien, lui, est bien connu. Il est partout, dans tout, autour de tout, pendant tout, au début et à la fin de tout : il imbibe le monde, comme la terre et les racines, comme l’air de nos poumons, comme le sang de notre corps. C’est ce... [Lire la suite]
Posté par MichelDalmazzo à 19:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 février 2015

J'y étais presque...

  Je ne vois aucun défaut dans cette phrase: elle respecte toutes les règles grammaticales en usage par chez nous; elle est suffisamment claire pour avoir un sens; elle sonne bien et elle utilise trois points-virgules!Une phrase parfaite.  Quoique, en la relisant, il me vient un petit doute.Peut-être aurais-je dû annoncer le point d'exclamation final en insistant sur la subtile frivolité qu'il lui apporte? Il serait dommage de passer dessus sans la remarquer. D'un autre côté, l'eussé-je fait, j´aurais allongé ma phrase... [Lire la suite]
Posté par MichelDalmazzo à 00:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,